voyant tricolore alarme

Un constat est aujourd’hui sans appel : un opérateur qui ne dispose pas d’une ergonomie et d’un flux d’informations adaptés à son poste de conduite, ne peut pas piloter une installation avec efficacité et garantir une minimisation des risques.

L’abus des possibilités offertes par les systèmes de conduite dans l’utilisation de seuils sur les mesures conduit fréquemment à observer les phénomènes suivants :

  • Une surabondance d’alarmes en cascade, surtout en situations perturbées,
  • La présence de nombreuses alarmes non significatives

Ces phénomènes entrainent :

  • Une dégradation de la pertinence des alarmes,
  • Une sollicitation trop importante des opérateurs,
  • Des difficultés d’analyse,
  • Une tendance à supprimer les seuils, les klaxons, les acquits obligatoires,
  • Des incidents qui auraient pu être évités si l’alarme avait été correctement signalée et analysée

En parallèle à ce retour d’expérience, la publication n°191 de l’E.E.M.U.A. (Engineering Equipment and Materials Users Assosciation) a établi un certain nombre d’indicateurs permettant de fixer la charge maximale d’informations que l’opérateur de conduite peut percevoir, comprendre puis traiter.

L’écart assez important qui est apparu entre la situation réelle des systèmes d’alarmes et les critères fixés par l’E.E.M.U.A. a conforté SPC dans l’élaboration de solutions méthodologiques projets.

 SPC intervient depuis de nombreuses années dans la mise en place des systèmes de pilotage des installations industrielles et assure des prestations de revue et expertise pour l’amélioration de l’ergonomie de la conduite et pour la rationalisation des alarmes. On peut citer comme éléments distinctifs :

  • La connaissance des différents procédés
  • Un apport méthodologique en conformité avec les normes (ISA18, EEMUA, IEC62682) et les bonnes pratiques
  • La création d’un outil de revue et d’analyse des alarmes pour aider à la rationalisation