Un LES (Laboratory Execution System) comme son nom le laisse suggérer, informatise les opérations exécutées quotidiennement par le chercheur ou l’analyste à sa paillasse.

Le LES vise clairement à remplacer le cahier papier de l’analyste. Ce dernier s’adresse toutefois presque exclusivement aux laboratoires de contrôle qualité et de support aux activités de développement pour lesquels les méthodes analytiques sont déjà définies ou procédurées.

Les LES se focalisent sur la dématérialisation et la traçabilité des activités purement analytiques. Le LES impose plutôt le suivi d’une procédure analytique établie avec pour vocation délibérée de se connecter aux équipements de laboratoire.

Le LES matérialise à l’aide de procédures opératoires informatisées des processus ou plutôt des méthodes d’analyse. Il travaille à l’opposé du LIMS sur un guidage opérationnel de l’analyste et sur une ergonomie de saisie s’approchant du standard de tout analyste qui se respecte, à savoir l’incontournable Microsoft®Excel. Il intègre bien sûr dans ses fonctionnalités génériques la connexion aux équipements de laboratoire.

 

Le LES est un applicatif centré sur le volet exécutif de l’analyse et du laboratoire, ses principales fonctions sont les suivantes :

  • Gérer et exécuter des méthodes d’analyse
  • Gérer des instruments et leur processus de calibration
  • Gérer les standards et réactifs
  • Collecter les données brutes et traiter les résultats d’analyse
  • Permettre la revue des données Archiver les données